Qi gong de la femme : la santé au féminin

Son origine :

Il a été élaboré par Mme Liu Ya fei, directrice de l’Hôpital de Qi Gong thérapeutique de Bedeihe en Chine. Invitée régulière des Temps du Corps à Paris, elle y enseigne ce Qi Gong depuis de nombreuses années : c’est là que je m’y suis formée.

Les objectifs de ce Qi Gong :

Les femmes ont une physiologie particulière concernant leur fonctionnement hormonal. Ce fonctionnement hormonal rythme les différents âges de la vie de la naissance à la mort ainsi que les cycles périodiques entre la puberté et la ménopause.
Les hormones régissent non seulement notre forme corporelle mais aussi nos ressentis émotionnels et spirituels. Les femmes interrogées par la douleur, la maladie ou l’absence de fécondité trouveront dans ce qi gong une possibilité de se reconnecter avec leur corps et d’améliorer la gestion de leurs émotions.

Contenu de l’enseignement :

Automassages de la poitrine, du thorax, et de l’abdomen et régulation énergétique des méridiens plus particulièrement en charge de la physiologie féminine : Ren mai (Vaisseau notamment responsable de la féminité, de la conception et des règles), Dai mai (maintien du foetus en place lors de la grossesse, problèmes de pertes, taille fine), Chong mai (règles, transit intestinal, poids, etc).

Travail du périnée et du  petit bassin : la conscience de cette partie du corps est souvent méconnue des occidentales. Pourtant en énergétique-  quelque soit le type de qi gong – son travail est fondamental tant il est lié à la source de l’énergie (donc la quantité d’énergie disponible) et donc à la santé. Il s’associe au travail de l’élément Rein qui assure la contention des « 3 orifices du bas ».

Assouplissement de la colonne vertébrale. La santé de la colonne vertébrale est fondamentale dans la mesure où d’une part elle supporte toute la structure corporelle et qu’y sont rattachés tous les organes par des fascias internes et que d’autre part un déséquilibre à une extrémité est compensé à l’autre extrémité et éventuellement en son centre. En outre, pour les chinois les os, la moelle et le cerveau sont reliés à l’énergie des méridiens du rein et du Du Mai, méridien qui contrôle le Yang, parfois nécessaire pour mettre en mouvement le Yin.  Le travail de la colonne se fait avec beaucoup de douceur et sans force physique. C’est un fondamental pour tous et il peut être pratiqué même en cas de pathologies telles que les hernies discales.

Techniques de respirations pour favoriser l’endormissement, calmer l’émotionnel et gérer les douleurs.

Aide au choix de ce qi gong :

Pour celles : qui veulent entretenir leur système hormonal ; développer leur féminité ; qui ont des problèmes physiologiques ; qui veulent être respectées tout en respectant l’autre ; qui ont un désir de grossesse ; qui sont enceintes ; que la vie a blessé dans leurs chairs et qui suite à une reconstruction mammaire (ou pas) ont besoin de ré-investir ce lieu de manière positive ; qui aspirent à une ménopause asymptomatique.

Pour celles qui ont été opérées de la hanche, il sera plus accessible que le qi gong de l’école E Mei.

Mots clés : règles douloureuses, absence de règles (aménorrhée), douleurs des règles (dysménorrhée), règles hémorragiques, fragilité émotionnelle liée aux règles – pertes blanches (leucorrhées) – difficultés de conception, difficulté à maintenir une grossesse – pré-ménopause, ménopause, bouffées de chaleur, transpiration nocturne – prise de poids – troubles du transit, constipation, diarrhée – descente d’organes, fuites urinaires – problèmes féminins, relation à sa féminité, ne pas savoir se faire respecter – accompagnement des suites de cancer, suite de reconstructions mammaires, etc

Publics :

Les cours sont accessibles à toutes : aux débutantes comme aux pratiquantes avancées, quelque soit l’âge ou l’état de santé.

Jours et horaires

Cours hebdomadaire à Saint-Nicolas de Bourgueil le lundi matin de 11h00 à 12h30  (hors jours fériés et vacances scolaires ou selon le planning  fourni en début de trimestre).